Neandertal a-t-il disparu plus tôt que prévu ?

Néandertal

.

L'homme de Neandertal aurait disparu encore plus tôt que prévu, il y a 45 000 ans environ. C'est en tout cas ce que suggère les résultats d'une étude publiée dans la revue Journal of Human Evolution, par des chercheurs de l'Université de Tenerife (Espagne).

Pour comprendre, il faut d'abord savoir que les paléoanthropologues estimaient que l'Espagne a été le dernier endroit habité par Neandertal, avant sa disparition. Jusqu'à l'année 2014, les chercheurs pensaient que cette disparition s'était produite il y a 30 000 ans environ. Mais en août 2014, une étude publiée dans la revue Nature révélait que notre proche cousin avait en réalité disparu il y a 40 000 environ.

Aujourd'hui, cette date est encore reculée, à la suite de l'analyse d'artefacts (outils, restes de gibier...) et d'ossements présents sur le site de El Salt à Alicante (Espagne). Des travaux qui ont conduit les chercheurs à conclure que l'endroit, occupé il y a 60.000 ans environ, a vu ensuite ses habitants y être présents de plus en plus sporadiquement, jusqu'à un abandon complet du site il y a 45 000 ans.

Toutefois, ce résultat n'infirme pas forcément les résultats d'août 2014, qui dataient la disparition de Neandertal à il y a 40 000 ans. En effet, ces précédents travaux avaient consisté à analyser des ossements découverts non seulement en Espagne, mais aussi aux abord de la Mer Noire en Russie. Ce qui suggère que la disparition de Neandertal dans cette dernière région aurait été peut-être un peu plus tardive autour de la Mer Noire qu'en Espagne.

Ces nouveaux travaux ont été publiés dans la revue Journal of Human Evolution, sous le titre "New evidence of early Neanderthal disappearance in the Iberian Peninsula".

L'homme de Neandertal aurait disparu un peu plus tôt que prévu, selon une nouvelle étude menée par des chercheurs espagnols.